LES TEMOINS


Cette page vous présente quelques témoins anciens déportés intervenant au local auprès des scolaires.




Charles BLUWOL : né le 29 octobre 1923 à Varsovie, arrive en France en 1926. Entre dans la résistance en 1941, en octobre il passe en zone libre.

Début 1943, avec la MOI (Main d’Oeuvre Immigrée), il participe à diverses actions.

Arrêté le 27 juillet 1943 au cours d’une action, emprisonné à Lyon, prison St Paul, jusqu’en 1944, date de sa déportation pour Dachau, puis Auschwitz-Birkenau (matricule 201553). En janvier 1945 marche de la mort d’Auschwitz pour aboutir à Buchenwald, le 3 février 1945.

8 avril 1945 évacuation de Buchenwald (seconde marche de la mort), libéré le 23 avril par les Américains.

 



Gabriel BENICHOU: né en France à Tlemcen – Algérie (à l’époque département français) le 15 décembre 1926.

Arrêté à Marseille le 8 avril 1943. Interné à Drancy. Déporté le 18 juillet 1943 à Auschwitz-Birkenau par le convoi n° 57 (1er convoi parti de la gare de Bobigny). Matricule: 130509.

En octobre 1943: transfert dans un camp de concentration à l’intérieur du ghetto de Varsovie pour le nettoyage après la destruction de celui-ci jusqu’en août 1944. 1ère marche de la mort jusqu’à Kutno puis transfert à Dachau. Transfert à Kaufering puis Landsberg  (Allemagne). 2ème marche de la mort jusqu’à Bad Tölz (Allemagne).

Libération en mai 1945.







Léon LEHRER : né à Paris 10ème le 6 avril 1920. Arrêté à Toulouse le 26 novembre 1943 puis interné à la prison de Toulouse. Transféré à Drancy le 16 décembre 1943. Déporté le 20 janvier 1944 pour Auschwitz par le convoi n°66. Matricule 172749. Il est transféré au camp de Buna-Monowitz environ 8 jours plus tard. Marche de la mort le 18 janvier 1945 jusqu’à Glewitz. Il part pour Buchenwald en plateforme chemin de fer et arrive le 26 janvier 1945. Il reste dans le petit camp de Buchenwald jusqu’à fin mars. Il est transféré à Sonnenberg début avril 1945 et repart 3 ou 4 jours plus tard à pied. Il est rattrapé par une patrouille américaine sur une route de Tchécoslovaquie le 8 mai 1945 puis soigné par les Américains. Il est rapatrié à Paris le 18 mai 1945 à l’Hôtel Lutétia. 

Mr Lehrer nous a hélas quittés en juin 2010 à 90 ans.



Mme Isabelle CHOKO SZTRAUCH GALEWSKA : née à Lodz en Pologne le 18 septembre 1928.

Elle est enfermée dans le ghetto de début 1940 jusqu’à sa liquidation au mois d’août 1944.

Elle est déportée avec sa mère à Auschwitz-Birkenau, puis envoyée au commando de Celle, près de Hanovre et de nouveau déportée avec sa mère à Bergen-Belsen. 

Elle est libérée le 15 avril 1945 par l’armée britannique, accompagnée de la Mission Vaticane. Elle est hospitalisée à Bergen-Belsen et ensuite en Suède. Sœur Suzanne Spender de la Mission Vaticane retrouve son oncle à Paris. Celui-ci l’accueille dans sa famille au mois de février 1946.



André BERKOVER : né le 29 juillet 1929 à Paris 12ème.

Arrêté sur dénonciation le 28 juin 1944 avec sa mère. Interné à Drancy. Déporté le 30 juin 1944 par le convoi n° 76 pour Auschwitz-Birkenau. Matricule A16572.

Le 18 janvier 1945 : 1ère marche de la mort jusqu’à Glewitz (Allemagne). Évacuation en Wagon puis 2ème marche de la mort. Il s’évade. Il arrive à Marseille le 10 mai 1945.



Charles BARON : né à Paris 20ème le 18 juillet 1926.

Arrêté par la police française le 12 septembre 1942 et interné à Drancy. Déporté pour Auschwitz le 18 septembre 1942, convoi N°34. Tatouage A17594.

Évasion d’un train d’évacuation le 27 avril 1945 et caché par un paysan bavarois jusqu’à l’arrivée des avant-gardes US (103nd US Infantry Division) puis des troupes françaises.

De mai à septembre 1945 : hôpitaux militaires US puis français.

18 septembre 1945 : retour en France.



Mr Paul FOGEL


Léon ZYGUEL : né à Paris 11ème le 1er mai 1927.

Il est arrêté par la Feldgendarmerie allemande le 26 juillet 1942 et envoyé en prison à Orthez puis au camp de Mérignac (Gironde) sous l’autorité de Papon. Il est déporté sur son ordre à 15 ans (témoin au procès de Maurice Papon). Il est interné à Drancy puis Pithiviers.

Il est déporté le 21 septembre 1942 – convoi n°35 et envoyé au camp de travaux forcés (commando d’Auschwitz) sous le matricule 179084.

Début janvier 1945 : marche de la mort puis Buchenwald. Participation à la résistance et à l’insurrection du 11 avril 1945.

Retour à Paris le 1er mai 45, jour de ses 18 ans.

Victor PERAHIA : né le 4 avril 1933 à Paris 12ème.

Arrêté le 15 juillet 1942 à Saint-Nazaire avec son père et sa mère.

D'Angers, son père a été déporté pour Auschwitz par le convoi n°8 du 20 juillet 1942.

Il est arrivé avec sa mère à Drancy début septembre 1942.

Il est déporté avec sa mère vers Bergen-Belsen le 4 mai 1944 par la Gare de l’Est.   
Le 6 avril 1945, il fut embarqué dans un convoi ferroviaire appelé "le train fantôme".
Libéré par les Russes le 23 avril 1945 à côté d’un village qui s’appelait Troobitz près de Berlin.



Claude BLOCH: né le 1er novembre 1928 à Lyon.

Il est arrêté le 29 juin 1944 par Paul Touvier dans la banlieue lyonnaise avec sa mère et son grand-père.
Il est interné à la prison Montluc à Lyon. Départ pour Drancy le 20 juillet 1944.

Il arrive à Drancy le 22 juillet 1944 et est déporté le 31 juillet 1944 pour Auschwitz par le convoi n° 77 (dernier convoi parti pour Auschwitz de la gare de Bobigny).
Matricule: B3692.

Transfert au camp de Stutthof (Pologne) début janvier 1945.
Transfert en bateau début mai 1945 en rade du port de Flensburg (Allemagne).

Il est libéré le 10 mai 1945 et arrive à Cherbourg le 20 juillet 1945.





RETOUR ACCUEIL